Global TV Saint-Tropez

Evénement Saint Tropez Giraglia Rolex Cup 2013

Durée : 3min 36sec | Postée : 19/06/2013 | Chaîne : News
Partager | Exporter | Notez
La vache s'esclaffe sous le soleil tropézien ! Lundi et mardi, Groupe Bel s'est tout simplement imposé sur ces deux journées de régates côtières de la Giraglia Rolex Cup, remportant notamment haut la main le parcours d'hier avec 22 minutes d'avance sur son poursuivant, Near Miss.

Après le record de Méditerranée début juin, le grand chelem continue pour le monocoque rouge. Dans des conditions de vent médium (15-22 noeuds de vent) et mené par un équipage expérimenté, Groupe Bel a fait une belle démonstration de puissance.

Mardi, le 'capitaine de Pavant' a même été plutôt bien inspiré, réussissant à glisser le bateau dans une veine de vent avant que ce dernier ne se soit totalement évanoui pour les concurrents.

"C’était une très belle journée, plus compliquée que la veille à cause de ce trou de vent mais nous avons réussi à transpercer la flotte. On termine avec une grosse avance, mais insuffisante je pense pour le classement compensé*," confiait Kito à l’arrivée à quai.

En effet, compte-tenu de sa puissance, Groupe Bel est pénalisé au temps compensé par rapport aux autres bateaux, conçus pour ce type d'épreuves. "Ce n'est pas une surprise," précise le skipper. "C'est le jeu quand on confronte des voiliers si différents. Nous visons de toute façon le classement en temps réel que nous remportons nettement après les manches disputées à Saint-Tropez."

Cap sur l’Italie !

Place désormais à la ‘Grande Course’, une épreuve de 243 milles (450 km) entre Saint-Tropez, le Rocher de la Giraglia situé au Nord de la Corse et la baie de Gênes.

"Les conditions s’annoncent moins favorables pour nous. Le flux d’Est qui souffle généreusement depuis le début de la semaine va tomber en basculant au Sud. Pour l’instant, les prévisions annoncent 5 nœuds de vent pour rallier la Corse et durant la nuit…autant dire pas grand chose," explique le Méditerranéen.

"Heureusement, la Lune est de plus en plus grosse et lumineuse ces jours-ci ce qui nous aidera pour guetter les risées et nos concurrents. Ensuite, le vent devrait se renforcer de nouveau en passant Sud-Ouest mais cela reste de la théorie car, surtout, la météo sera instable et la course lente d’un bout à l’autre."


Les premières arrivées à Gênes sont estimées jeudi soir.

www.sharingsmilestour.com


google-site-verification: googleb25b4b250fac951d.html